Sheba FR

Pourquoi mon chat pleure-t-il ?

Pourquoi mon chat pleure-t-il ?
  • Condividi Sheba Partager

Vous êtes face à un chat qui pleure ? Ne vous inquiétez pas : Il peut y avoir plusieurs explications à l’apparition soudaine de larmes dans les beaux yeux de ce félin, vous n’y êtes pour rien. Les chats ne savent pas encore faire des larmes… de crocodile ! Découvrez ci-dessous toutes les raisons qui peuvent expliquer ce phénomène, mais aussi quoi faire dans cette situation et comment faire la différence entre larmes et pleurs !

Mon chat pleure. Pourquoi ?

Il a quelque chose dans l’œil

Chez le chat, un écoulement au niveau d’un œil ou des deux yeux n’est jamais normal. La cause la plus fréquente de ce phénomène est une irritation causée par une poussière, une impureté ou un débris qui peuvent se retrouver sous la paupière de l’œil. Pour chasser ce corps étranger, les yeux du chat vont alors sécréter du liquide lacrymal en abondance. Si cela se produit trop souvent, il s’agit peut-être d’une allergie déclenchée par des huiles essentielles ou des parfums d’ambiance. N’hésitez pas alors à consulter un vétérinaire.

Il souffre d’une infection

Tous les maîtres de chat connaissent le coryza : cette infection virale figure parmi les plus courantes chez nos amis à moustaches. Extrêmement contagieuse, elle peut s’aggraver et se transformer en conjonctivite purulente. Le chat présente alors des yeux gonflés, éternue sans arrêt et semble affaibli. Heureusement, il est possible de la soigner, et même d’éviter à votre chat d’en souffrir en le vaccinant !

Il présente une malformation

Comme chez les hommes (et de nombreuses autres espèces), une malformation du canal lacrymal peut parfois entraîner des écoulements fréquents et/ou importants au niveau des yeux. Si vous soupçonnez que c’est le cas chez votre chat, consultez votre vétérinaire. Lui seul sera en mesure d’établir un diagnostic, et de réaliser une légère opération pour y remédier dans le cas d’une malformation avérée.

Il a les canaux lacrymaux étroits

Cette autre anomalie anatomique se retrouve souvent chez les races au museau aplati. Dans ce cas de figure, les canaux ne permettent plus (ou pas suffisamment) l’écoulement des liquides lacrymaux. Ils se bouchent et finissent par déborder, ce qui provoque des écoulements anormalement abondants. Mais ici aussi, une opération permet souvent de tout faire rentrer dans l’ordre ! 

Comment nettoyer les yeux de mon chat ?

Lorsque votre chat ne présente pas d’écoulement oculaire, il est important de nettoyer régulièrement les impuretés qui peuvent se loger dans ses yeux. Ce soin d’hygiène nécessite une certaine technique et effectivement la coopération de votre fidèle compagnon. Pour le faire, placez-le sur une table ou sur vos genoux, et rassurez-le avec des caresses. D’une main, écartez ses paupières et de l’autre, versez quelques gouttes d’une solution oculaire nettoyante pour chat. Refermez sa paupière et rouvrez-la, avant de retirer délicatement le liquide excédentaire avec une compresse. 

Notre conseil : essayez d’habituer votre chat le plus tôt possible au nettoyage de ses yeux. Car ces soins lui seront indispensables, surtout s’il souffre plus tard d’une infection. Vous pouvez également le récompenser avec une friandise après avoir nettoyé ses yeux, pour qu’il associe ce moment désagréable à une délicieuse contrepartie ! Enfin, en cas de difficultés, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. Il aura certainement quelques conseils à vous donner. 

Un chat peut-il pleurer de tristesse ?

Si la communication entre les chats et les hommes est particulièrement développée, notamment via les miaulements, la question mérite d’être posée : un chat peut-il pleurer ? Malheureusement (ou heureusement pour nous), les larmes ne font pas partie de l’attirail dont ils disposent pour attirer notre attention… ou se faire resservir une gamelle de croquettes ! 

Toutefois, ils peuvent émettre un son plaintif et prolongé dans certains cas. Ces « pleurs » sont pour eux un moyen d’expression au même titre que les miaulements et les ronronnements. Alors, un chat qui pleure, soit. Mais dans quelles circonstances font-ils cela, et pourquoi ? On vous dit tout juste en bas !

Il a peur et/ou est stressé

Un déménagement dans une nouvelle maison (même pour les vacances), un chantier bruyant à proximité, des feux d’artifice qui éclatent au Nouvel An : il n’en faut pas plus pour effrayer et stresser votre chat, qui vous le fera comprendre par de longs miaulements aigus. Dans ce cas, il aura également tendance à agiter sa queue. Pour connaître la signification des mouvements, n’hésitez pas à consulter notre article dédié.

Il a besoin d’attention

On dit souvent que les chats sont des animaux solitaires qui font leur vie de leur côté. Mais ils ont aussi un réel besoin d’interaction sociale, en particulier s’ils ne peuvent pas sortir et faire connaissance avec leurs congénères. C’est pourquoi un chat qui pleure est peut-être tout simplement un chat qui s'ennuie. Alors, la prochaine fois que votre chat se lamente à haute voix, sortez ses jouets préférés et consacrez-lui quelques minutes.

Il a faim ou soif

Un chat pleure aussi parce qu’il n’a pas la possibilité de vous dire qu’il a faim. Alors, pour mettre toutes les chances de son côté, il peut se mettre à pousser de petits cris plaintifs répétés. Et si dans le même temps, il tourne autour de vous et vous suit lorsque vous vous dirigez vers sa gamelle, ou bien qu’il « pleure » devant celle-ci : pas de doute, votre chat a l’estomac dans les pattes !

Il est blessé ou souffrant

Un chat qui pleure agit peut-être ainsi parce qu’il a mal, notamment s’il souffre d’arthrose qui réduit sa mobilité et génère de la douleur. Si vous avez vérifié ses gamelles d’eau et de nourriture, que vous avez tenté de jouer avec lui (sans succès), et que vous ne voyez pas ce qui pourrait le stresser et/ou l’effrayer, il y a de grandes chances pour que votre compagnon soit malade ou blessé. Consultez rapidement un vétérinaire.

Il est vieux

Les miaulements plaintifs peuvent aussi s’expliquer par la dégénérescence cérébrale chez les vieux chats. Comme chez les hommes, il peut arriver que leur cerveau ne fonctionne plus aussi bien, et qu’ils soient sujets à des pertes de repères, même dans leur maison, ce qui peut générer du stress et donc des pleurs. Accompagnez-le et rassurez-le par vos caresses.

Il veut quelque chose de précis

Les chats se servent également de leurs miaulements pour nous adresser leurs petites requêtes. Ouvrir une porte, lui faire une place sur le canapé, sortir prendre l’air : les situations peuvent être aussi nombreuses que variées. Pour deviner ce que votre compagnon a derrière la tête, basez-vous sur ses habitudes ! 

Alors un chat peut-il pleurer ? Un chat qui pleure, ça arrive, mais pas au sens où nous l’entendons ! Car avec les félins, il faut distinguer les larmes des pleurs. Les premières sont souvent le signe d’un problème physique, tandis que les deuxièmes qui prennent la forme de miaulements plaintifs répétés, leur servent à communiquer pour vous faire comprendre qu’ils ont faim, peur, mal ou besoin de quelque chose. Avec le temps, vous arriverez à les interpréter, en les associant notamment avec les autres formes de langage corporel utilisées par votre chat. Découvrez notamment la signification des mouvements de sa queue dans cet article.

 

ARTICLES LIÉS